MENU
Retour

Valorisation de la matière locale

Valorisation de la matière locale - Valorisation de la matière locale 2

I. La formation des acteurs et la contractualisation des intrants

L’objectif est d’identifier sur un territoire quels sont les intrants (types, , sources, quantités) disponibles et quelle peut être la production d’énergies.

La formation des acteurs se déroule en deux phases. Dans un premier temps, elle est consacrée à la présentation de la méthanisation, de ses concepts et à sa déclinaison possible sur le territoire concerné. Elle vise ensuite à connaître chaque participant qui présentera selon son cas son exploitation ou activité et sa pratique agricole ou professionnelle. Ces échanges permettent une actualisation des intrants disponibles de la zone et une présentation d’une unité de méthanisation en corrélation avec les matières disponibles.

La contractualisation des intrants formalise la collecte des matières et les services pouvant être associés, comme la mise à disposition du digestat, son épandage... Elle précise également les engagements liés à la gestion du risque sanitaire pris par chacun des acteurs.

L’équipe Méthajoule a développé des outils (kit et journée de formation, outils web, modèle de document...) favorisant la réussite de cette étape du projet.

II. L’optimisation des mix d’intrants et de procédés biologiques

Le rendement d’une unité de méthanisation dépend de la qualité des intrants. Les pratiques agricoles, les variations des activités industrielles, se traduisent par une modification tout au long de l’année des caractéristiques des matières disponibles : quantité, type, qualité.

L’enjeu est donc d’optimiser les mix d’intrants et les procédés biologiques pour assurer un rendement le plus constant possible des installations.
  • Caractérisation physico-chimique des effluents
Afin de réaliser ce travail de recensement des intrants, il est nécessaire d’effectuer des prélèvements par une campagne de mesures significatives sur le territoire. La caractérisation se veut énergétique, agronomique et sanitaire.
  • Définition des mix d’effluents
Il convient de gérer les périodes de transition dans la ration du méthaniseur mais également de lisser la production de biogaz afin de rester dans les plages de fonctionnement de l’installation envisagée.
  • Définition des percolats
De la même manière, les jus qui vont mouiller ces matières nécessitent un travail de recherche afin d’optimiser le rendement de l’unité.

L’équipe Méthajoule intègre ces savoir-faire et investit dans la recherche pour garantir cette optimisation du mix des intrants, ainsi que des procédés biologiques.
Qui sommes-nous ?
Qui sommes-nous ?
Un acteur du développement territorial valorisant la matière locale [+]
Notre vision
Notre vision
La méthanisation selon Méthajoule : une solution gagnant-gagnant adaptée aux spécificités [+]
Notre offre globale
Notre offre globale
Du montage à la réalisation du projet, en passant par son financement jusqu'à l'exploitation [+]
Nos projets
Nos projets
Salers biogaz
En Pays de Salers, 5 unités de méthanisation en cours de développement [+]
Qui sommes-nous ?
Qui sommes-nous ?

Un acteur du développement territorial valorisant la matière locale [+]
Notre vision
Notre vision

La méthanisation selon Méthajoule : une solution gagnant-gagnant adaptée aux spécificités [+]
Notre offre globale
Notre offre globale

Du montage à la réalisation du projet, en passant par son financement jusqu'à l'exploitation [+]
Nos projets
Nos projets
Salers biogaz
En Pays de Salers, 5 unités de méthanisation en cours de développement [+]
© 2017 / Méthajoule - Tous droits réservées | Plan du site | Mentions légales | Contact